Jack O’Lantern : l’origine de la citrouille d’Halloween

Qui n’a jamais entendu parler de la fameuse citrouille d’Halloween, celle que l’on évide pour y sculpter un visage effrayant et grimaçant éclairé par une bougie ? Tout le monde me direz vous, mais combien en connaissent la véritable origine. Saviez-vous par exemple qu’à l’origine ce n’était pas le légume d’une belle couleur orangée que l’on utilisait mais des navets ? Laissez donc l’équipe Tendance Miroir vous conter cette histoire.

Ce récit relate les aventures de Jack Stinguy, maréchal-ferrant d’une petite bourgade irlandaise et  ivrogne accompli, qui rencontra le diable au détour d’un bar. Téméraire et aviné, il défia ce dernier en lui promettant de lui offrir son âme en échange d’un dernier verre. Tenté, le Diable se changea en pièce afin de régler la consommation mais au lieu de passer commande Jack, en bon avare qu’il était, décida de conserver la pièce au fond de sa poche. Ce qu’aucun d’eux ne savaient, c’est que Jack conservait une vieille croix en argent au fond de celle-ci depuis de nombreuses années et que cet objet avait la particularité de paralyser le pouvoir du diable qui ne pût se retransformer.

Afin de retrouver sa forme, Lucifer du négocier et offrir 10 ans de répit à Jack durant lequel il ne pourrait prendre son âme. Une fois les 10 ans passé, Satan surprend Jack au détour d’un chemin, non loin d’un pommier pour réclame son âme. Notre irlandais accepta, en échange cette fois-ci, d’une pomme. Et le temps que le diable monte sur ses épaules et récupère le dit fruit, Jack traça une croix sur l’arbre afin de piéger une nouvelle fois le maitre des enfers. Coincé de nouveau, il n’eut d’autre solution que de promettre que jamais il ne prendrait l’âme de Jack.

 Si Jack avait su ce qui l’attendait, il y aurait réfléchi à deux fois car à sa mort, il se vit dans un premier temps refuser l’entrée au paradis à cause de sa vie d’ivrognerie. Il fut donc envoyé devant  les portes de l’enfer mais le Diable était rancunier et pour le punir, il refusa de le laisser passer. Il ne pourrait ni aller au paradis ni aller en enfer et serait condamner à errer sur terre.

Pour seule consolation, Lucifer décida de lui remettre une braise qui le guidera dans l’obscurité durant toute sa pénitence et pour protéger son dû incandescent du vent glacé, il creusa un navet trouvé à proximité pour  y déposer la braise et en faire une lanterne. Depuis lors Jack erre comme un âme en peine au milieu des ténèbres avec sa lanterne.

miroir-decoratif-citrouille.jpg (1200×800)

De nos jours, Jack O’Lantern reste un personnage récurrent que l’on retrouve à chaque Halloween. Et comme Jack pour se protéger des mauvais esprits le soir d’Halloween, il est de coutume de creuser des légumes pour y déposer une bougie.

En 1800 plus de 700 000 irlandais émigrent aux Etats-Unis, emportant avec eux les traditions celtes qui donnèrent naissance à certaines autres traditions d’Halloween. C’est aussi à ce moment-là qu’il fut décidé d’utiliser des citrouilles, plus pratiques à creuser et bien plus répandues que le navet. Des citrouilles que l’on surnomme désormais… les Jack O’Lantern !

miroir-decoratif-citrouille.jpg (1200×800)

C’est cette belle histoire qui à inspirée nos designers et donné envie de, réaliser pour vous un miroir acrylique que vous pourrez utiliser pour vos décoration d’Halloween et protéger votre maison des mauvais esprits avec votre propre Jack O’Lantern Miroir.

miroir-decoratif-citrouille.jpg (1200×800)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six × 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>